L’œuf ou la poule: 477€ pour 100.000 exemplaires vendus

Publié le par Hubert Mansion

Sebasto, l’interprète d’une chanson qui a cartonné en France, vient d’annoncer qu’après avoir vendu plus de 100.000 disques, il a touché à un chèque final de 477€.

 

Cette intéressante contribution à l’histoire des mathématiques comporte une leçon de droit, et une autre de calcul.

 

La leçon de droit

Elle pourrait s’intituler, comme autrefois « Martine va à la Ferme » , « Sebasto ne consulte pas d’avocat », et s’applique avec la même régularité à des centaines d’interprètes tous les ans:

1.Sebasto est tout content qu’on lui propose un contrat (page 1)

2.Sebasto lit le contrat et n’y comprend que dalle (page 2)

3.Mais il est quand même content (page 3)

4.Sebasto ne consulte pas d’avocat spécialisé car il a peur de faire échouer le deal si un avocat s’en mêle

5.Ses producteurs lui disent de leur faire confiance (on a les mêmes intérêts que toi, tu vas gaspiller ton fric (d’ailleurs tu n’en as pas))

6.En synthèse, Sebasto ne comprend pas son contrat, est quand même content, et le signe.

 

La leçon de calcul

7.Les redevances que touchent les interprètes sont des pourcentages

8.Un pourcentage n’a de sens que si l’on connaît son assiette

9.Dans l’industrie musicale la royauté se calcule en principe sur le prix de gros des disques vendus

10.Mais non pas sur les recettes nettes de l’exploitation, comme dans le contrat apparemment signé par Sebasto.

11.Récapitulation: 8% des recettes nettes de la vente d’un disque n’ont aucun rapport avec 8% du prix de gros d’un disque

En effet, sur base d’un prix de gros de 2,5€ pour un single, un artiste qui vend 100.000 exemplaires  peut espérer gagner à peu près: 

100.000 X 2,5€ (prix de gros) X 8% (taux de redevance) = 20.000€

Tandis que s'il est payé sur les "recettes":

Recettes brutes – (Dépenses+frais+achat d’une Mercedes pour la production) = des cacahuètes  X  8% = 477€

 

La notion de « recettes nettes » a fait la ruine de bien des gens qui ont économisé leurs frais d’avocat.

 

Merci à Philippe Axel de m’avoir communiqué la nouvelle...

Illustration: Création Simon Senay Nov. 2007

Publié dans SHOW-BUSINESS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe Axel 18/11/2007 19:21

salut Hubert,j'arrive pas à créer un track back je pearle de ton article icihttp://www.philaxel.com/?p=108

Marianne 06/11/2007 22:32

Merci au nom des artistes pour cet article intéressant ! J\\\'ai pris la liberté de référer les lecteurs de mon blog à vos lignes avisés.
Meilleures salutations.