La guerre du golf et la faute de Tiger Woods

Publié le par Hubert Mansion


Tiger Wood
s a des maîtresses: l’affaire fait le tour du monde depuis quelques jours, et déçoit de nombreuses personnes, principalement les amateurs de golf qui croyaient que l’image de Tiger Woods était Tiger Woods.

Faut-il rappeler à ceux-ci qu’une image n’est jamais autre chose qu’une représentation du réel, mais pas le réel? Sans doute. Néanmoins derrière cette déception se cache quelque chose de plus  important: le symbole du golf.

Dans ce sport, on ne triche pas, on ne se dope pas. On recherche avant tout, comme dans le poker, yoga des menteurs, l’absence d’émotion. Le golf est le sport de ceux qui – managers, hommes d’affaires, gestionnaires
,  – choisissent de se mesurer à leur émotionnel en n’y succombant pas. C’est le sport du mental (sport anglais par excellence) et de la maîtrise du ventre.

Dès lors, comment accepter que le plus grand de tous ait perdu cette maîtrise? En trompant sa femme, Tige
r limpassible, le silencieux et le glabre, Tiger le lisse a trompé le golf.


La réaction des fans

Comment réagiront les fans du golfeur? En cessant de faire des efforts gigantesques pour rester fidèles à leur conjoint. N’ayant plus de modèles, ils ont trouvé une autorisation à faire ce qu’ils avaient envie
 : se laisser aller, exprimer le stress, « lâcher son fou » comme disent les Québécois. Pourquoi pas? Lerreur ne consiste pas à sortir le stress mais à le subir, et à choisir comme modèle de vie celui du « gestionnaire » froid dont on a fait un héros et qui a provoqué dernièrement tant de détresses humaines.

Pour les femmes, c
est autre chose: Tiger est devenu disponible en se rendant infidèle, et son potentiel didole vient ainsi daugmenter considérablement. Ce que les uns regrettent quil ait fait, les autres sen réjouissent. Comme les femmes constituent les fans les plus actives parce quelles communiquent davantage, il faut conclure que Tiger Woods vient en réalité daccéder à un nouveau statut, beaucoup plus « enviable » du point de vue de la célébrité.


Hypocrisie des medias

À l
occasion de ce pseudo-scandale, les médias sinsurgent contre les indiscrétions dInternet. Je ny vois rien dautre que de la jalousie de leur part, et lon entendra de plus en plus dans lavenir les medias traditionnels se révolter contre ceux qui, plus rapides, leur prennent le scoop sous le nez.  La presse traditionnelle, ayant perdu le monopole de la « nouvelle », doit, pour ne pas disparaître, prendre celui de la réflexion. Mais jattends toujours.

Car au fond les révélations d
Internet ne comportent quune révolte contre limage de Tiger Woods. Une image forgée par des sponsors et des vendeurs de soupe qui, depuis toujours, utilisent le mensonge pour « satisfaire les affligés et affliger les satisfaits » dans le seul but daugmenter leur consommation. Les internautes réclament la vérité contre limage, la sincérité contre le marketing de bas-étage, lhumain contre limage déshumanisée. Cest une vague profonde, mondiale, qui changera peu à peu le monde. Autrefois, on pouvait faire avaler presque nimporte quoi au chaland. Aujourdhui, de plus en plus,  celui-ci réclame quelque chose dauthentique, déquitable et ne veut admirer que ce quil a vérifié.

C
est  un grand pas de lhumanité contre la manipulation par un petit nombre de la grande masse des pauvres gens. Mais personne nen parle.

 

 

Publié dans SHOW-BUSINESS

Commenter cet article

Élise 04/12/2009 17:11


Il lui faut trouver comment rebâtir le mythe de l'homme fidèle aux yeux des femmes, tout en conservant les bienfaits de s'être finalement dévoilé comme un être profondément humain, un compatriote,
auprès des hommes.

Tiger a détruit son image d'être parfait qui, tournoi après tournoi s'exécute avec perfection et qui va de pays en pays, le taux de testostérone au zénith, le porte-feuille gonflé à bloc, mais sans
jamais défaillir. Allons! Ce n'est pas un robot, ce n'est pas un curé, ce n'est pas un moine. Est-on vraiment surpris? Mesdames le sont peut-être, mais pas messieurs.

La difficulté ici est de pouvoir jouer sur les deux plans à la fois pour régler cette crise au plan des relations publiques. Kobe Bryant avait été exemplaire à ce propos, ayant acheté un énorme
diamant à sa compagne flouée. Les femmes furent reconquises, mais les hommes n'étaient pas dupes. 

Je crois que Woods peut sortir, il n'a rien à cacher, la vérité est simple. Un jeune célibataire vainqueur et globe-trotter, heureux de l'être, qui s'est marié à une superbe blonde aussi nordique
qu'il est tropical, se calquant sur le du rêve américain auquel on lui demande de correspondre, sa vie est devenue un gigantesque plateau de cinéma où il doit jouer son rôle, sans avoir un mot à
dire sur le script et les dialogues.