Les portes ouvertes du show-business

Publié le par Mansion

 

Aujourd’hui, la plupart des artistes sont contre :

  1. la guerre
  2. le racisme
  3. la famine
  4. la pollution
  5. la déforestation en Amazonie

 

et pour :

  1. la légalisation de la marijuana
  2. le droit à la différence
  3. la couche d’ozone
  4. le traitement égal de l’homme et de la femme

Je rêve de rencontrer un artiste qui serait pour la déforestation en Amazonie, contre la couche d’ozone, pour la famine et contre le droit à la différence.  Ce serait du show-business. Ou qui militerait pour une cause précise, concrète et active, comme le micro-crédit par exemple. Ce serait du courage.

Mais ils sont bien rares, ceux qui osent bousculer les idées admises par tout le monde, car déranger, pour bien des artistes, semble le contraire de plaire. Ne va-t-on pas perdre la partie du public qui est contre, quand on est pour ? Alors on se perd en idées générales, qui ne nuisent à personne, et se diluent dans la bien-pensance générale. Le risque est nul, l'avantage est léger, et les médias embrayent. Mallarmé disait qu'on ne fait pas de poésie avec des bons sentiments : mais du show-business, on en fait  tous les jours avec des grandes phrases et de petites mélodies. En enfonçant des portes ouvertes...par ceux qui en ont eu le courage il y a 20 ans.

 

Publié dans SHOW-BUSINESS

Commenter cet article