Bruno Pelletier : erreur de casting

Publié le par Hubert Mansion

 

 

 

Bruno Pelletier présentera en février prochain sa comédie musicale Dracula, dans laquelle il incarnera le rôle principal.

Il demande au public deux efforts gigantesques :

1.- Le trouver crédible dans le rôle d’un personnage réputé pour sa cruauté et son vampirisme, alors que Bruno Pelletier accentue et a toujours accentué sa promotion sur son équilibre personnel, sa vie de famille tranquille, et sa québécitude -  soit exactement le contraire du personnage incarné.

2.- Accepter une nouvelle définition du personnage, contraire au mythe existant et partagé par tous,  au profit d’un glissement  vers des personnages en quête de sens, en quête de vie, tous exposés à la violence et à la destruction au contact du comte Dracula, et tentant de se reconstruire.

Le chanteur ne peut donner de sa substance au monstre, car il dilue ce que le public veut consommer et le public ne peut, parallèlement, accepter de déplacer le mythe vers une autre symbolique que celle du mal absolu et de la peur car Dracula constitue un archétype qui lui est nécessaire.

Le pari est donc très risqué et je ne le prendrais pas, sans opérer de grands changements dans la promotion – en faisant voir la part d’ombre de Bruno Pelletier – et le contenu : en modifiant le titre de la comédie musicale. A défaut, il me semble que personne ne comprendra ce qu’un brave gars de la Manic hurle dans un château de Transylvanie.

Publié dans SHOW-BUSINESS

Commenter cet article

Sorya 02/01/2008 13:39

Le pensez vous vraiment? Toutes les personnes connaissant la légende de Dracula, par le livre de Stocker ou le film de Coppola, savent que l\\\'amour est intimement mêlé à l\\\'histoire. Or, en France, on connait surtout Bruno Pelletier pour ses envolées pleines d\\\'émotion et les vibratos de sa voix dans notre dame de Paris. Voila donc pour l\\\'amour....
Mais il n\\\'est pas qu\\\'un chanteur a voix. Il s\\\'accomode très bien du rock. Beaucoup l\\\'ignorent? Si mes souvenirs sont bons, il ne jouait pas spécialement un enfant de coeur dans Starmania. Toute la génération qui l\\\'a vu jouer dans cette comédie musicale retrouvera dans Dracula un peu de Johnny Rockfort. 
Bien sur que cette comédie musicale était un pari risqué (surtout en europe, car les artistes qui y participent sont tous deja des stars au Quebec, donc aucun problème de ce côté de l\\\'atlantique), mais la mise en scène est ambitieuse, originale, un peu de renouveau dans le milieu des comédies musicales qui étaient restées calquées sur le même moule depuis notre dame de paris. Donc des risques oui, mais aussi des chances probables de succès!
Sur ce, a bientot

l'instit 24/09/2005 23:27

Juste une toute petite précision.... Bruno Pelletier n'a jamais "hurlé" que ce soit dans un château de Transylvanie ou ailleurs... Il est vrai toutefois que ce rôle pour résumer l'article sera un vrai rôle de composition. Mais surtout pas une erreur de casting....