L’Évangile selon Al Gore

Publié le par Hubert Mansion

On peut enfoncer des portes ouvertes tout en jetant l’argent par les fenêtres: c’est une découverte que je viens de faire en lisant le contrat conclu entre l’université de San Diego  et l’agent d’Al Gore publié sur le site de www.smokkingun.com

Il s’agissait d’organiser une conférence sur le sempiternel réchauffement climatique. Les conditions de la convention sont elles-mêmes hot.

L’organisateur commence par devoir payer 100.000$ de cachet auquel on ajoute :

-les frais A/R au départ de Nashville (12.000$),

-l’hôtel pour deux personnes, les repas et le coût des appels téléphoniques.

-Un per diem de 1000$ pour l’accompagnateur

-10 entrées gratuites aux meilleures places

-Un service de sécurité

J’avoue mon malaise en lisant ces clauses, car je crois me souvenir que Saint Jean, par exemple, ne réclamait pas d’âne ni d’eau gazeuse pour prêcher la Bonne Nouvelle. Je me suis dit que c’est parce qu’il répand une mauvaise nouvelle le faisant souffrir qu’Al Gore réclame un cachet. Puis, en respirant profondément, j’en ai conclu qu’on peut être généreux tout en étant vorace.

Par la suite, j’ai également compris qu’on peut être un grand communicateur tout en étant un brin timide. En effet, notre ami Al :

-S’engage à faire des commentaires informels uniquement entre 4hPM et 4h10PM

-Ne participera à aucun repas, débat, conférence de presse ou tout autre événement sans un accord préalable et écrit de son agent;

-N’acceptera pas la présence de la presse, sauf accord express.

-N’acceptera aucune interview, ni même aucune demande d’interview

-Ni qu’on enregistre sa conférence, ou qu’on le prenne en photo

Et  enfin, on peut être à la fois un grand décideur et un homme hésitant :

-« L’organisateur reconnaît que le Vice Président Gore peut choisir de reprogrammer ou d’annuler sa présence, pour quelle que raison que ce soit et à n’importe quel moment avant la conférence »

Mais bien sûr l’aspect le plus intéressant du contrat concerne les modalités de transports de celui que la convention continue d’appeler Vice-Président : celui-ci ne se déplacera qu’en Sedan, ou de préférence en hybride, mais à mon avis pas en Lada. Le contrat prévoit expressément l’interdiction de tout véhicule du type 4X4.

En outre et enfin, il y a quelque chose qui m’a fait comprendre un événement que la presse a scandaleusement passé sous silence : Al prévoit la possibilité de venir en jet privé (tout en se faisant rembourser le billet d’avion régulier).

C’est donc qu’il a inventé un jet fonctionnant à l’huile d’olive, car il est impossible que Gore réchauffe la planète en venant faire une conférence contre le réchauffement de la planète.  

 

     

Publié dans SHOW-BUSINESS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gilliane 26/07/2007 11:15

On appelle ça un paradoxe, beaucoup de gens sont très forts nieau paradoxe dès qu'il s'agit de leur compte en banque...

Lise 26/07/2007 03:18

Tu as raison, Hubert, c'est tout à fait impossible et comme qui dirait : "ca s'peut pas!"