Elvis renvoyé par Loto Québec

Publié le par Hubert Mansion

Gaëtan Lalonde, alias Scotty Davis, alias Elvis, avait prêté son image à une campagne publicitaire de Loto-Québec. En mai dernier, il signe un contrat pour la promotion d’un nouveau billet de loterie pour la somme, dit-il, de 1200 dollars. Un salaire de misère, faut-il le préciser, car son effigie figurant sur 10.000 affiches publicitaires, ce montant représente un montant unitaire de 12 cents.

On me dira que son mérite n’était pas bien grand, mais celui de Loto-Québec l’est-il davantage ?

Et celui des « créatifs » ayant inventé cette campagne déjà faite mille fois, n’est-il pas de même niveau ? Mais là n’est pas la question.

Quelques jours plus tard en effet, Loto-Québec apprenant le « lourd passé judiciaire » de Gaetan-Scotty décide de retirer les affiches de la circulation. L’information est aussitôt reliée sur l’inénarrable TQS et voilà soudain notre modèle célèbre pour ce qu’il voulait cacher, et oublié pour ce qu’il voulait paraître.

Gaëtan a percé sous Elvis et son fils, en regardant la télévision, a appris les frasques de son papa.

J’ai trois questions à gratter pour Loto-Québec.

1.- Depuis quand, pour incarner Elvis, faut-il être puceau ? Qu’eût fait la société d’état si, un peu moins cheap et en supposant le King vivant, on avait enquêté sur son passé ?

2.- Depuis quand exige-t-on des certificats de bonnes mœurs aux acteurs et mannequins ? Si l’on en demande à un, il faut l’exiger de tous les autres, et alors ne plus engager personne de la communauté artistique : ni Naomi, ni Robert De Niro, ni Catherine Deneuve, ni Depardieu…La liste serait interminable.

3.- Dans cette leçon de morale, Loto-Québec est-il enfin le mieux placé ?

Bingo.

 

 

 

 

 

Réf : Photos - Elvis Story; Odette Charbonneau.

 

 

 

Publié dans SHOW-BUSINESS

Commenter cet article

Clovis Simard 06/07/2012 13:52


Blog(fermaton.over-blog.com),No-8. - THÉORÈME ALI. - Millionnaire c'est mathématiques.