Le scoring-prénom

Publié le par Mansion

Pourquoi les Jean-Marie reçoivent plus de prospectus que les Jean-François  ?

Le « scoring-prénom » est une technique permettant aux agences publicitaires de trier les acheteurs potentiels en fonction de leur âge, mais grâce à leur prénom. "Henriette, Paulette, Janine, Colette ou Odette marchent très bien quand on veut cibler les seniors"  dit un publicitaire français au journal Le Monde.

« Il arrive qu'un prénom en dise davantage que l'âge. Partant des types d'achats effectués par correspondance, des sociologues sont parvenus à déterminer, dans une étude effectuée en 1987, plusieurs "classes de consommateurs", associées aux prénoms. On apprend ainsi que les François, Gérard, Marcel, Guy et Rose, aujourd'hui âgés de 66 à 70 ans, font partie de la "classe confort", portée sur les grandes tailles et les produits de jardin. Les "traditionnels", qui ont entre 71 et 76 ans, consomment de tout et sont de très bons clients, se prénomment Denise, Madeleine, Simone, René ou Jean. Quant aux "couleur et fantaisie", passionnées de gadgets, âgées de 58 à 63 ans, elles s'appellent Noëlle, Josiane, Ghislaine ou Marie-José. »

Publié dans SHOW-BUSINESS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article