« Ça dépend… » : incertitude juridique et bolero de ravel

Publié le par Hubert Mansion

 

Un ami producteur  souhaite « adapter » le boléro dans une version légèrement techno. Il me demande si c’est possible.

-Non, lui dis-je, c’est interdit.

-Jusqu’à quand ?

-Ca dépend…

-C’est quand même bizarre avec les juristes, me répond-il. Leur réponse commence toujours par « ça dépend ».

-Tu veux que je t’explique ?

- Ça dépend. Ça va durer combien de temps ton explication ?

-Trop longtemps pour toi, c’est sûr. Ravel est mort en France en 1937.

-Je sais.

-En France la durée du droit d’auteur est de 70 ans après sa mort.

-Je sais tu l’as déjà dit sur ton blog. 1937 + 70 = 2007. L’année prochaine c’est bon.

-Pas vraiment justement. Il y a une prolongation de 8 ans et 120 jours en raison de la Guerre de 1914.

-Bon, donc on attend 2016.

-Pas sûr.

-Il y a encore une arnaque ?

-Ce n’est pas une arnaque, c’est un litige juridique. D’abord cette prolongation de 8 ans n’existe qu’en France et pas en Belgique, par exemple; deuxièmement il n’est pas vraiment sûr qu’elle existe car elle a peut-être été abrogée.

-Comment ça « peut être » ??

-C’est un problème européen. On ne sait pas si la directive européenne qui a prolongé le droit de 50 à 70 ans a aboli les prolongations dues aux guerres.

-On le saura quand ?

-Il faut que la Cour de Cassation se prononce, car tous les tribunaux ne sont pas d’accord.`

-C’est quoi son numéro de téléphone ?

-On ne peut pas téléphoner comme ça, dis-je. Ce n’est pas les renseignements.

-Bon, qu’est-ce qu’on fait alors ?  Il faut appeler la police ?

-La police n’a rien à voir là-dedans.

-Une société d’auteurs ? La Sacem ?

-Ils ne pourront pas te répondre. Ils n’en savent rien.

-Tu es en train de me dire que personne ne peut me répondre ?

-Exactement.

Je comprends qu’il y a quelque chose d’inacceptable dans cette réponse qu’il n’y a pas de réponse. L’incertitude juridique est la chose la plus désagréable à faire passer à un producteur…

Publié dans SHOW-BUSINESS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article