QUAND DANIEL BALAVOINE VOULAIT REUSSIR SA VIE

Publié le par Hubert Mansion

 

« Avec son physique et sa voix de pédé, ça ne marchera jamais » disait Eddy Barclay à propos de Daniel Balavoine.

Contractuellement, Barclay s’était engagé à enregistrer et commercialiser trois disques. Les deux premiers n’avaient pas marché, lorsque Balavoine propose à Barclay le troisième, Le Chanteur.

Le producteur l’invite à dîner pour en parler (car nous sommes en France).

- « Écoute, Daniel,  on le fait parce qu’on est obligé contractuellement. Mais après, ciao.  Ca ne marchera pas. D’ailleurs, si tu en vends 100.000, je te fais une pipe » (car nous sommes dans le show-business).

Le Chanteur devient le succès que l’on sait.

Un an plus tard,  Balavoine donne un concert à l’Olympia. Barclay veut aller le féliciter dans sa loge. Il se fait annoncer.

Balavoine l’accueille, ouvre grand son peignoir et, les yeux dans les yeux :

- « Alors, Eddy, cette petite pipe ? » 

 

 

Publié dans SHOW-BUSINESS

Commenter cet article

u115 17/05/2006 23:16

A chaque fois que je passe sur ce blog, je ne trouve que des article très interessant!! Vraiment merci pour tout ce travail!!