Johnny Hallyday est passé chez Warner

Publié le par Hubert Mansion

Comme je le pressentais en mai dernier (cfr l’article Johnny Hallyday passera chez Warner), Johnny Hallyday a signé fin décembre avec Warner, rompant ainsi une collaboration de 43 ans avec Universal.  Le premier album de cette nouvelle collaboration sortira sans doute en septembre-octobre 2006 avec une promotion commençant dès le mois de juin à l’occasion de la rétrospective de la carrière du chanteur, et aboutissant à des ventes record  en décembre.  C’est un grand pas en avant pour Thierry Chassagne (président de Warner France) et un sérieux revers pour Pascal Nègre, président de Universal France. Comment Universal réagira-t-elle à ce départ ? Il y a de forts risques qu’elle ne trouve d’autre solution que de provoquer le départ de P. Nègre lui-même.

A côté de cette problématique politique, l’autre est juridique : Warner pourra-t-elle exploiter le catalogue de tous les enregistrements passés de Johnny ? La question vaut plusieurs millions d’euros puisqu’elle concerne des dizaines d’albums originaux dont les ventes, déjà régulières, seront relancées par la rétrospective de l’été prochain. Si la chose devient juridiquement possible (on attend un arrêt de la cour de cassation), on s’imagine que l’apport du chanteur à la multinationale sera alors énorme et que l’avance versée par Warner s’ajustera à ce cadeau.  Une telle avance, cumulée à celle versée pour l’album prochain, battra sans doute les records (offrant peut-être une nouvelle occasion de promotion) et permettra à cet artiste qu’est Johnny d’offrir à ses enfants ce qu’il croyait que Universal lui avait volé : un héritage.

Ce sera sans doute également le cas de l’avocat qui aura négocié le deal. 

Publié dans SHOW-BUSINESS

Commenter cet article

Non 23/01/2006 16:42

Pour une analyse juridique de l'avenir du catalogue :
 http://www.irpi.ccip.fr/publications/fiche.asp?ID=67&ID_ARBO=30